Des femmes violentées et abandonnées s’en sortent grâce aux maisons d’hébergement

Juliette Poireau

Au Québec, de plus en plus de femmes subissent de la violence conjugale, deviennent itinérantes et se prostituent pour s’acheter de la drogue ou simplement survivre. Elles ne sont pas juste des statistiques.

Heureusement, comme l’a constaté Juliette Poireau dans ce reportage vidéo, certaines arrivent à s’en sortir grâce aux maisons d’hébergement pour femmes.

Durée : 4:53

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.