Des femmes violentées et abandonnées s’en sortent grâce aux maisons d’hébergement

JOU3500

Au Québec, de plus en plus de femmes subissent de la violence conjugale, deviennent itinérantes et se prostituent pour s’acheter de la drogue ou simplement survivre. Elles ne sont pas juste des statistiques.

Heureusement, comme l’a constaté Juliette Poireau dans ce reportage vidéo, certaines arrivent à s’en sortir grâce aux maisons d’hébergement pour femmes.

Durée : 4:53

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *