Une notification pour rassurer les parents

Par Isabelle Bergeron

Les parents pourront désormais savoir où se trouvent leurs enfants sur le trajet de l’école. La nouvelle application mTransport les informe en temps réel des déplacements de leur progéniture. Chaque fois qu’un élève scanne sa carte, à l’entrée ou la sortie de l’autobus, les données sont immédiatement transmises aux parents et au personnel de l’école.

Connaître les déplacements des élèves lors des transports scolaires est maintenant possible grâce à l’application mTransport. Son utilisation par les chauffeurs a été approuvée par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Crédit : Isabelle Bergeron – Photographe

Par le biais de l’application, le chauffeur voit la photo des passagers qu’il conduit, mais il reçoit aussi des renseignements pertinents à leur sujet. À chaque arrêt, il sait si l’enfant doit être accompagné pour pouvoir descendre. Si personne n’est présent pour l’accueillir, une notification est alors envoyée aux parents pour les aviser que l’élève restera à bord de l’autobus jusqu’à nouvel ordre.

À bord du véhicule, le chauffeur est avisé par l’application de la présence ou l’absence d’un enfant. En cas de disparité avec les renseignements au dossier, les parents et le personnel de l’école sont automatiquement informés et peuvent rapidement procéder à des vérifications.

Technologie bienveillante

La présidente de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB), Diane Lamarche-Venne, est enchantée par cette nouvelle technologie qu’elle qualifie de bienveillante. Elle précise que « le but de mTransport n’est pas de scruter chaque mouvement des enfants, mais bien de faire une utilisation rationnelle des moyens disponibles ». Selon elle, le recours à ce service vise surtout à rassurer les parents, en plus de permettre de communiquer rapidement avec eux en cas de besoin. « Le téléphone sonne moins souvent », ajoute-t-elle en souriant.

Mère d’une petite fille en maternelle nommée Keyla, Nadia Mory apprécie le nouveau service disponible à l’école Trésor-du-boisé dans l’arrondissement de Saint-Laurent. « Ce n’est pas moi qui la reconduis et qui vais la chercher à l’autobus. Alors, ça me rassure d’avoir la notification qu’elle est bien arrivée à l’école », explique-t-elle.

Transport humanisé

Développée par Frédéric Laurendeau, président de l’entreprise montréalaise mPhase, l’application vient d’être lancée dans 14 écoles de la CSMB. Pendant un an, la technologie a été testée dans 8 établissements afin de mieux l’adapter aux besoins des différents acteurs en milieu scolaire.

« Pour nous, le chauffeur est la clé du transport scolaire et notre application sert à faciliter son travail et à le garder informé », souligne M. Laurendeau. Le président de la compagnie insiste sur le fait qu’il ne voulait surtout pas déshumaniser le transport scolaire. Si le système tombe en panne, par exemple, le chauffeur connaît mieux que quiconque les nombreux passagers à bord de son autobus.

Depuis peu, quelques autobus de la Commission scolaire de Montréal sont aussi munis de iPad donnant accès à l’application mTransport. L’entreprise mPhase aimerait d’ailleurs développer d’autre pan de son application afin de faciliter le travail en milieu scolaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.