Rassemblement à Montréal en soutien à la lutte autochtone contre le pipeline Kinder Morgan

Plusieurs manifestants se sont rassemblés le 27 mai à Montréal pour protester contre le projet de pipeline Trans Mountain. Pour beaucoup d’entre-eux, cette lutte est avant tout celle des peuples autochtones.

Des militants démontrent leur soutien aux peuples autochtones. Crédit: Gabrielle Anctil

« Je voulais apporter mon soutien aux peuples autochtones contre les pipelines premièrement parce qu’ils ont raison mais aussi parce qu’ils ont le droit de décider ce qui se passe chez eux, » explique une participante à l’événement.

Le chef de Kanesatake Serge Simon, a dénoncé ce qu’il considère être un discours trompeur du gouvernement fédéral envers les premières nations. « Bien que Trudeau dise qu’il souhaite se réconcilier avec nous, il utilise aussi des mots trompeurs. La déclaration de l’ONU dit que le gouvernement doit obtenir le consentement des Premières Nations dans des situations comme celle-ci, alors que Trudeau affirme seulement le solliciter, » a t-il déclaré.

Le premier ministre Justin Trudeau a fait la sourde oreille aux protestations. Son ministre des Finances Bill Morneau a annoncé mardi que le projet irait de l’avant.

Comme le rapporte Gabrielle Anctil dans le prochain reportage, les quelques centaines de manifestants rassemblés sous la pluie dimanche ont lancé un message clair: ils seront solidaires des luttes autochtones.

Durée : 1:26

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.