Plusieurs étudiants en journalisme de l’Université de Montréal remportent des prix prestigieux

Par Robert Maltais
Éditeur lereporterplus.com et responsable du Certificat en journalisme de l’Université de Montréal 

Notre programme de journalisme a été singulièrement à l’honneur en ce printemps 2017. En l’espace d’un mois, 3 de nos étudiantes en journalisme, fraîchement diplômées, ont remporté des prix et des bourses dédiées à la relève.

De gauche à droite: Philippe Mercure, journaliste scientifique à La Presse, Mirna Djukic, lauréate du prix de la relève, Stéphanie Thibault, présidente de l’ACS et Yanick Villedieu, animateur de l’émission Les années lumière d’ICI Radio-Canada Première.
(photographie : Hombeline Dumas)

Tout d’abord, Anne-Marie Poulin a gagné le Prix Lizette-Gervais dans la catégorie radio, comprenant une bourse de 1 500 $ et un mois de stage à la première chaîne de Radio-Canada. Le reportage qui lui a valu son prix s’intitule St-Sauveur, un quartier qu’on ne quitte plus.

Le second prix a été remporté par Mirna Djukic. Il s’agit du prix de la relève en journalisme scientifique de l’édition 2017 de la Bourse Fernand-Seguin. Ce prix lui a été décerné pour un article intitulé La microglie : un joueur caché dans la SLA. La lauréate bénéficie d’une bourse de 4 000 $, jumelée à 2 mois de stage au sein du média de son choix.

Enfin, Anne-Marie Luca a gagné l’or dans la catégorie « article de fond » au Prix du magazine canadien avec un article intitulé Les exilés de l’enfer. Le prix est accompagné d’une bourse de 1 000 $.

Il faut sans doute rappeler, avec toute l’humilité qui s’impose, que ce n’est pas la première fois que le Certificat en journalisme de la Faculté de l’éducation permanente est à l’honneur. De fait, au cours de la dernière décennie, plus de la moitié des prix de la relève en journalisme au Québec ont été remportés par nos étudiants et diplômés, incluant le Prix AJIQ-Le Devoir et le Prix Union européenne-Canada.

Qu’est-ce qui explique le succès des étudiants du certificat en journalisme de l’Université de Montréal ? Une combinaison de 3 facteurs :

  • Au premier chef, la pertinence de la formation axée tant sur les éléments fondamentaux du journalisme que sur les ateliers de presse multiplateformes;
  • La diversité et la richesse du bagage académique de nos étudiantes et de nos étudiants;
  • Enfin, la qualité de l’enseignement donné par un corps enseignant dévoué, composé de journalistes aguerris provenant autant de la presse écrite, audiovisuelle qu’en ligne.

Le site du prix Lizette-gervais

Bourse Fernand-Seguin

Blogue officiel des Prix du magazine canadien

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*