Les dessous d’une opération de déneigement à Montréal

Par Karla Meza

Après la pluie, le beau temps… Mais l’hiver 2018, après la pluie, c’était la neige. Et encore la neige. Au total, près de 240 cm de neige sont tombés à Montréal, alors que la moyenne pour une saison d’hiver est de 210 cm. Les personnes qui exécutent les opérations de déneigement font face à de nombreux obstacles pour réaliser leur travail.

Directeur des opérations de déneigement à Côte-des-Neiges
Jason Imbeault, directeur des opérations de déneigement dans le garage où les machines et les appareils sont entreposés. PHOTO: KARLA MEZA

Une trentaine de compagnies sont engagées par la Ville de Montréal pour exécuter le déblaiement des rues et des trottoirs sur son territoire chaque année.

Dans le reportage qui suit, deux employés de la compagnie qui s’occupe du déneigement à l’arrondissement Côtes-des-Neiges depuis 2013, nous expliquent les défis qu’ils doivent relever.

Durée : 2:10 sec.

« Au total, près de 150 personnes sont nécessaires pour effectuer chaque opération de déneigement dans l’arrondissement », explique Jason Imbeault, directeur des opérations de déneigement de la compagnie CMS Entrepreneurs Généraux Inc.

Les frais que la Ville de Montréal doit défrayer annuellement pour les opérations de déneigement dans cet arrondissement varient entre 4 et 5 millions, tout dépendant des précipitations tombées. La durée de chaque opération varie également en fonction de la quantité de neige reçue. Entre 15 et 25 cm de neige c’est 4 nuits, 30 cm 5 nuits, et plus de 30 centimètres ça peut être 6 à 7 nuits.

L’enjeu du transport 

Cette année, 750 000 mètres cubes de neige ont été chargés et transportés seulement dans ce territoire. Le chargement et le transport de la neige représentent près de 70 % du coût total de chaque opération. Près de 70 camions chargeurs sont nécessaires pour compléter cette étape.

Les camions doivent parcourir une grande distance pour aller déposer la neige aux dépotoirs de la ville. Pour déposer la neige ramassée dans cet arrondissement on utilise les dépotoirs Newman, Angrignon ou la carrière Saint-Michel, selon leur capacité. Chaque aller-retour peut prendre jusqu’à 1h tout dépendant du trafic, ce qui peut retarder les opérations de déneigement. Pour cette raison, le chargement de la neige est réalisé pendant la nuit la plupart de temps.

M Imbeault nous explique l’enjeu que cela représente.

Durée : 20 sec.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.